jeudi 5 septembre 2019

BCPST français-philosophie: la démocratie


Chers étudiants de BCPST1,

Vous trouverez sur cette page des ressources pour le cours de français-philosophie, qui seront étoffées d'ici la rentrée et tout au long de l'année.

D'ores et déjà, je vous prie de m'écrire un mail à cette adresse: clotilde.briere@gmail.com , dans lequel vous vous présenterez afin que je puisse vous communiquer les éléments nécessaires pour la rentrée, pour votre travail des vacances et pour la bonne conduite du cours cette année.

Il faut cliquer sur les liens pour accéder aux documents.

1.  Cahier de textes

(3) Séance 3, mercredi 04 septembre 2019: Quel bien commun peut-on attendre de la démocratie ? L'Assemblée des femmes, Aristophane


Nous avons poursuivi le premier chapitre, Introduction aux oeuvres. Nous avons réfléchi à la question du bien commun, en tant que la démocratie permet de le concevoir et de l'atteindre, en nous appuyant sur l'oeuvre d'Aristophane, L'Assemblée des femmes. Nous avons tâché de déterminer dans quelle mesure l'homme comme animal politique se rapporte au bien non tant comme strictement individuel, mais comme étant indissociable du bien de la communauté. Nous avons aussi réfléchi, notamment à l'aide de Rousseau et de Rawls, à la question de savoir par quelle méthode il était possible de concevoir de manière rationnelle et juste le bien commun: le concept de volonté générale (qui n'est pas la volonté de tous), et l'expérience de pensée du voile d'ignorance (comme neutralisation de ce qui me particularise comme individu), ont fait l'objet d'une analyse. Enfin, nous avons lu L'assemblée des femmes sous le prime du bien commun: le bien commun suppose-t-il de tout mettre en commun, comme le suggère l'option communiste ? Le bien commun est-il plutôt d'ordre matériel (ce qui a rapport à la reproduction de la vie, à l'échelle de l'individu comme de l'espèce), ou bien le bien qui est à la mesure de l'homme ne dépasse-t-il pas le règne des besoins immédiats et des désirs de jouissance animale ? Enfin, la mise en commun des corps des personnes, en ce qu'elle nie la séparation du domaine privé et du domaine public, n'est-elle pas une préfiguration du totalitarisme au sein de la démocratie ? Vous trouverez ici la trame du cours que nous avons élaboré ensemble: Séance 3

Pour la séance suivante, vous devez:
(1) bien relire les extraits de L'assemblée des femmes, afin de réfléchir à la question du bien commun en démocratie: Le bien commun dans L'assemblée des femmes
(2) étudier précisément les extraits philosophiques distribués en classe, et répondre aux questions, afin de pouvoir mobiliser des connaissances précises à propos du bien commun: textes sur la notion de bien commun
(3) lire ou relire De la démocratie en Amérique, dans la mesure où ce livre fera l'objet de la prochaine séance (Peut-on parler de despotisme démocratique ?)
(4) préparer les questionnaires de lecture, qui sont destinés à vérifier que vous avez bien lu toutes les oeuvres au programme. Le devoir sur les oeuvres aura lieu le mercredi 18 septembre. Il n'y a pas de surprise, ce sont les questions qui figurent ici: Questionnaires de lecture sur les 4 oeuvres au programme


(2) Séance 2, mercredi 28 août 2019: Peut-on considérer la rhétorique comme un péril pour la démocratie ? Les Cavaliers, Aristophane

Nous avons poursuivi le premier chapitre, Introduction aux oeuvres. Nous avons réfléchi au statut de la rhétorique au sein de la démocratie, en nous appuyant particulièrement sur l'oeuvre d'Aristophane, Les Cavaliers: la rhétorique, définie comme art et maîtrise de la parole, semble être l'outil démocratique par excellence, dans la mesure où tous les citoyens sont invités à délibérer à propos des normes communes; néanmoins, les techniques et stratagèmes employés par les orateurs peuvent aussi subvertir le jugement du peuple, dès lors que ce dernier ne fait pas l'effort d'un examen réfléchi mais se laisse flatter par des démagogues qui servent non plus un intérêt général et bien compris, mais des désirs bas ou seulement particuliers. Vous trouverez ici la trame du cours que nous avons élaboré ensemble: Séance 2

Pour la séance suivante, vous deviez:
(1) bien relire les extraits des Cavaliers, afin de réfléchir à la valeur de la rhétorique en démocratie: la rhétorique dans Les Cavaliers
(2) étudier précisément les extraits philosophiques distribués en classe, et répondre aux questions, afin de pouvoir mobiliser des connaissances précises à propos de la rhétorique: quelques textes sur la rhétorique
(3) lire ou relire L'assemblée des femmes, dans la mesure où ce livre fera l'objet de la prochaine séance

(1) Séance 1, mercredi 21 août 2019: Peut-on avoir peur en démocratie ? Le Complot contre l'Amérique, Roth

Nous avons entamé un premier chapitre, intitulé Introduction aux oeuvres afin d'élaborer une réflexion sommaire sur 4 problématiques relatives aux 4 oeuvres au programme. Pour commencer, nous avons  réfléchi à la question du rapport entre la démocratie et la peur: dans quelle mesure peut-on avoir peur en démocratie ? La peur est-elle un affect d'une part possible, d'autre part légitime ? Pourquoi avoir peur, et de quoi ? Le roman de Roth a servi de toile de fond pour puiser des ressources utiles à propos de la peur suivant une perspective phénoménologique, éthique et politique. Vous trouverez ici la trame du cours que nous avons élaboré ensemble lors de cette première séance: Séance 1

Pour la séance suivante, vous deviez:
(1) vous préparer au devoir sur table du samedi 24 août, qui consiste en une rédaction ordonnée d'une réponse à 4 questions sur les 4 oeuvres: peut-on avoir peur en démocratie ? (Le Complot en Amérique), peut-on dire de la rhétorique qu'elle constitue un péril pour la démocratie ? (Les Cavaliers), quel est le bien commun qu'il faut attendre de la démocratie ? (L'assemblée des femmes) et enfin peut-on parler de despotisme démocratique ? (De la démocratie en Amérique). Pour ce faire, je vous ai distribué ce document: Pistes de réflexion pour le devoir du 24/08
(2) faire l'exercice d'analyse sur l'oeuvre de Roth, portant sur la question de la peur: exercice sur la peur dans le roman de Roth
(3) je vous invite également à étudier ces 4 textes: le texte de Hobbes qui porte sur la peur à l'état de nature, par distinction d'avec la peur des citoyens et sujets d'un Etat; un premier texte de Rousseau, qui porte sur la démocratie en un sens normatif (en tant qu'elle est une république gouvernée par la volonté générale); un deuxième texte de Rousseau qui montre ce que serait une volonté générale qui erre, qui se fourvoie et se trompe; et enfin un texte de Rawls qui réfléchit aux principes d'organisation sociale pour lesquels les partenaires opteraient s'ils étaient placés dans une situation qui garantit l'impartialité de leur jugement (le voile d'ignorance).

2. Tocqueville, De la démocratie en Amérique

Vous pouvez écouter cette émission.

J'ai constitué pour vous des fiches de lecture du livre de Pierre Manent, auteur de Tocqueville et la nature de la démocratie:  
Préface 
Introduction 
1. La définition de la démocratie 
2. Démocratie et aristocratie 
3. La force de l'égalité démocratique 
4. Le pouvoir social 
5. La douceur de la démocratie 
6. L'homme démocratique 

3. Aristophane, Les cavaliers et L'assemblée des femmes 


4. Roth, Le complot contre l'Amérique  


Voici une fiche du roman que j'ai réalisée pour vous: cela peut être utile pour faire de recherches par mots-clé, ou pour trouver des citations. fiche du Complot contre l'Amérique Vous pouvez écouter cette émission.


Vous pouvez regarder ce documentaire sur la légitimation des crimes nazis par la science allemande (disponible jusqu'au 25 juillet 2019).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire